Choc auditif, stress, médicaments, qu’est-ce qui provoque des acouphènes?

Si l’acouphène objectif est clairement identifiable médicalement, les phénomènes déclencheurs de l’acouphène subjectif ou neurosensoriel, c’est à dire qui n’est entendu que par la personne atteinte, sont souvent difficiles à déterminer. Les causes sont nombreuses. On fait le point ensemble. 

L’origine traumatique  de l’acouphène neurosensoriel est la plus courante (accident, choc sonore, chute, dépressurisation en avion, écoute musicale à fort volume) mais souvent amplifiée par le terrain psychosomatique (anxiété, choc psychique, colère, dépression, émotivité, hyperactivité, nervosité, problèmes d’expression et de communication, psychorigidité, stress intense, troubles obsessionnels compulsifs).
Mais il existe bien d’autres causes qui sont susceptibles de provoquer des acouphènes, le plus souvent sur un terrain fragilisé : stress, dépression, addictions, problèmes de santé. A vous de prendre votre santé en main, de modifier vos habitudes alimentaires, de lire les étiquettes des médicaments, entre autre. Maintenant c’est à vous de déterminer la cause parmi cette liste non exhaustive et d’essayer d’y remédier :

  • les addictions (alcool, drogue, jeux vidéo, tabac),
  • les additifs et colorants alimentaires, les sulfites, le glutamate
  • les carences vitaminiques et en oligo-éléments (B12, magnésium, zinc),
  • les effets indésirables de certains actes médicaux (accouchement, anesthésie, extraction dentaire, manipulations vertébrales, IRM, radiothérapie),
  • les excès nutritionnels (boissons toniques, glutamate, gluten, lactose, sel, viande),
  • les effets secondaires et les interactions des médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, antipaludéens, aspirine, barbituriques, chimiothérapie, codéine, diurétiques, hormonothérapie, ibuprofène, quinine, vasodilatateurs),
  • les intoxications aux engrais et aux pesticides,
  • les intoxications aux métaux lourds (amalgames dentaires, eau du robinet, pansements gastriques, tabagisme, vaccins),
  • les pollutions ambiantes et technologiques (antennes relais, champs électromagnétiques, gaz d’échappement, infrasons, micro-ondes, ordinateurs,
  • produits chimiques, téléphones portables, transformateurs)*

Il ne vous reste plus qu’à trouver la cause de vos acouphènes, promis?

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, créateur des méthodes Stop Acouphènes et Neurostimulation anti acouphènes.

*Extrait du livre Dites à vos acouphènes, Philippe Barraqué, Guy Trédaniel éditeur


Thérapie sonore anti acouphènes, la méthode de référence recommandée par des ORL : www.stop-acouphenes.fr


Acouphènes Solutions – Philippe Barraqué – Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s