L’hypnose pour les acouphènes sévères

Dites stop à vos acouphènes 2019 (3)

L’hypnose est particulièrement recommandée pour des pathologies acouphéniques sévères, des patients qui sont souvent entrés en résistance contre toute forme de thérapie.

Ces patients n’y croient plus et leur rencontre avec un hypnothérapeute peut souvent casser ce processus autodestructeur. Il doit pour cela utiliser les propres mots souvent négatifs de la personne traitée pour qu’elle puisse se sentir comprise et que sa souffrance soit prise en compte. Par exemple, il ne lui promet pas « qu’elle ressortira de la séance d’hypnose sans acouphènes mais qu’ils vont bientôt s’atténuer ». Cette mise en confiance est un préalable à la séance, une acceptation indispensable pour lâcher prise.

Analyser les signaux idéomoteurs

L’hypnothérapeute analyse particulièrement les signaux idéomoteurs, c’est-à-dire les mouvements inconscients que la personne traitée fait durant leurs échanges. Ces signaux sont parfois en contradiction avec les propos tenus par le patient et sont considérés comme des commentaires non verbaux à ce qu’il exprime : clignement des yeux, contractions musculaires au niveau du masque facial, déglutition, froncement des sourcils, humidification des lèvres, mouvements de la tête et du corps, etc.

Favoriser les changements de comportement

Durant la transe hypnotique, la voix du patient change, elle semble lointaine et monocorde, parfois enfantine. Cette phase de régression permet bien souvent d’identifier des traumatismes anciens qui remontent à l’enfance et qui invite le patient à se poser des questions, à chercher une guidance pour retrouver ses repères.
L’une des techniques les plus usitées en hypnose clinique est la directive implicite.
C’est un outil puissant facilitant la mise en place d’un état intérieur intense d’apprentissage. Le patient intègre durant la transe une série de réponses automatiques et comportementales qui sont le plus souvent oubliées après la séance.

Cet outil favorise les changements de comportements et la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement internes pour le patient acouphénique qui modifieront sa perception des bruits auditifs et sa relation aux autres.*

*Philippe Barraqué, Dites stop à vos acouphènes (nouvelle édition revue et augmentée), Guy Trédaniel éditeur

Pratiquer vous-même votre séance d’autohypnose avec le CD Stop Acouphènes Tome2


C2019. Acouphènes Solutions – Tous droits réservés

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s