Un casque de motard à réducteur de bruit

Smart-Helmet_Product-Details6Pour les motards sensibles au bruit et soucieux de leur confort auditif et de conduite, un nouveau casque en fibre de carbone, ventilé et à réducteur de bruit actif, vient de sortir. C’est le premier casque de ce type et il offre un silence de motard zen!

Ce casque innovant avec technologie Bluetooth, est doté à l’intérieur de quatre micros qui captent et analysent les bruits autour de la tête du motard. Les informations sont ensuite traitées par un logiciel puis réinjectées en sons inversés dans le casque par quatre haut-parleurs intégrés.

Ce casque, idéal pour ceux qui ont des problèmes d’oreilles (ou pas), diminue les bruits aérodynamiques liés aux fonctionnements de la machine et à la vitesse,  grâce à un système audio acoustique sophistiqué.

Autre avantage, les signaux audio vitaux comme le trafic, les sirènes, etc., sont mieux entendus. L’innovation et le silence de votre Harley ont un prix, 540 euros, à moins que vous ne préfériez entendre le ronronnement pénétrant du moteur.*

Philippe Barraqué, musicothérapeute, expert santé

*Casque Smart Helmet (Noise-Control)


CD Stop Acouphènes – Meilleure vente en thérapie sonore anti acouphènes et hyperacousie, recommandée par les ORL et les audiologues

Acouphènes Solutions – Tous droits réservés.

Danger auditif pour les enfants de moins de deux ans. Parents réagissez!

acouphène cible 

Ils n’ont même pas deux ans et de très jeunes enfants sont déjà rivés à leur casque audio, même la nuit pour s’endormir. Une génération de sourds précoces, d’hyperacousiques et d’acouphéniens posera un problème grave de santé publique dans les années à venir.

Le casque audio et les écouteurs sont utilisés par des enfants de plus en plus jeunes avec près de 10% des enfants de moins de deux ans qui s’endorment avec, selon une enquête Ipsos rendue publique jeudi.

Force est de constater que la chanson pour enfants de jadis a été remplacée par le casque. « Nous sommes très inquiets de voir que la berceuse est remplacée par le casque«  commente Jean-Louis Horvilleur, un audioprothésiste qui a coordonné l’enquête réalisée pour le compte de l’association « la semaine du son » avec notamment le soutien de la Direction générale de la santé (DGS).*

Les oreilles des jeunes sont véritablement en danger. La véritable surprise est venue des enfants de moins de deux ans qui, selon leurs parents, seraient 15% à utiliser des casques et des écouteurs et à s’endormir avec eux lors de longs trajets en voiture (71% de ceux qui les utilisent), mais également dans leur lit (61%), soit 9% de l’ensemble des enfants de moins de deux étudiés. Cette crainte est confortée par les parents qui sont 85% à déclarer qu’ils entendent ce que l’enfant écoute avec un casque en voiture sur de longs trajets.

*L’enquête a été réalisée auprès de 1.500 personnes dont 500 parents d’enfants de 0 à 6 ans, 511 enfants de 7 à 12 ans et 502 adolescents âgés de 13 à 19 ans.

Philippe Barraqué, musicologue, musicothérapeute, expert santé

Sources : la semaine du son, DGS